Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Archives

7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 10:56
Il y a un peu plus d'un an, j'avais obtenu un petit succès sur L'Internaute Cuisine - dont je n'étais pas peu fière, je l'avoue - avec ma trilogie de poivrons au chèvre.
Cet été, sur les étals des maraichers, est apparu le poivron orange. Je ne sais pas s'il est issu d'un mariage génétique incongru (Manu saura me le dire, j'en suis sûre), j'ai toutefois eu envie de lui rendre justice en le rajoutant à ma précédente recette, qui de trilogie est devenue tétralogie.

Oui je sais Manu, ce n'est pas la saison des poivrons, mais pour la petite histoire, sache que:

1) mon clafoutis aux courgettes a été cuisiné, pris en photo et dégusté cet été (j'avais conservé la recette dans mes petits tiroirs secrets, en cas de panne d'articles sur mon blog et de flemmingite aigüe... j'ai bien fait, je n'avais rien à me mettre sous la dent à la mi-décembre, cette recette m'a sauvé la mise)
.

2) je voulais faire mes coulis de poivrons en septembre, à la fin de la saison, et les surgeler pour cet hiver, mais j'ai pensé qu'après plus de 3 mois dans le congélateur, mes petits coulis n'allaient plus être très très bons, gorgés d'eau et ayant perdu beaucoup de leur parfum. Je suis donc humaine, c’est à dire non infaillible, et oui je l'avoue j'ai craqué quelques jours avant Noël, j'ai acheté mes beaux poivrons multicolores, bien lisses, bien bombés, tout brillants et remplis de pesticides et autres saloperies
engrais dégoûtants au rayon fruits et légumes de Carrefour !!!
Arghhhh, shame on me!





Tétralogie de poivrons au chèvre

Ingrédients :

- 2 poivrons rouges
- 2 poivrons verts

- 2 poivrons jaunes
- 2 poivrons oranges
- 200 g de chèvre frais
- 6 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 6 cuillères à soupe de crème liquide allégée
- 1 pincée de piment d'Espelette
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
- la moitié d'une petite gousse d'ail
- sel et poivre

Préparation :

Faites griller les poivrons sous le grill du four en les retournant régulièrement. En fin de cuisson, déglacez le plat avec le vinaigre de Xérès.
Une fois les poivrons grillés et cuits, placez-les dans un saladier recouvert de film alimentaire pendant 10 minutes ou plus, vous les pèlerez plus facilement. Conservez le jus qu'ils vont rejeter en les pelant.

Dans un bol, écrasez puis fouettez le chèvre avec la crème, l'huile d'olive, l'ail haché, le piment et un peu de sel.

Mixez séparément les 4 poivrons, additionnés d'une demi-cuillère à café du déglaçage au vinaigre et d'une cuillère à soupe de leur jus. Salez et poivrez.


Montez les verrines : une couche de poivron rouge, suivie de la crème au chèvre, puis une couche de poivron vert, de la crème au chèvre, ensuite une couche de poivron jaune, de la crème au chèvre, et pour finir, la couche de poivron.

Laissez reposer au frais pendant 2 heures minimum recouvert de film alimentaire. Dégustez bien frais à la cuillère, en entrée ou en mises en bouche selon la grosseur des verrines.

Présentez avec des tranches de pain de campagne grillées, frottées à l'ail et avec un filet d'huile d'olive, ou avec des gressins aux graines de sésame.

NB: Cette recette peut se préparer la veille et se conserver au frais sous film alimentaire. Ces proportions sont pour 6 verrines servies en entrée, ou jusqu'à 12, voire 16, mini verrines apéritives.  

Partager cet article

Published by Laurence A. - dans Mises en bouche
commenter cet article

commentaires

Adrienne 10/01/2009

Pour avoir gouté tes verrines, et m'être régalée au mois de décembre, je suis sûre et certaine que cette tétralogie doit être parfaite!!

helene06 16/01/2009

c'est magnifique toutes ces couleurs!

Béné 10/04/2009

Joli !!!

cardamome 19/05/2009

eh bien c'est très tentant!

Sophie 10/09/2010


Etes-vous Docteur pour utiliser ce terme ? Peut être vouliez-vous utiliser le mot "trilogie" ; certaines personnes connaissent bien ce mot de médecine....
Recette trés apétissante sur l'ordinateur.
Cordialement.