Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 14:35

Cette fois, le froid commence bel et bien à s'installer.
Je ne résiste donc pas plus longtemps à l'appel du fromage fondu !
C'est la première recette du genre de la saison, mais ça ne sera pas la dernière...

Pour commencer en beauté, un joli Mont d'Or qui ne demande qu'à fondre et à gratiner.
A vos fourneaux !

 

Gratin de poulet et légumes au Mont d'Or

Gratin de poulet et légumes au Mont d'Or

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 3 à 4 cuisses poulet (selon leur grosseur et votre appétit)
- 1 petit Mont d'Or
- 3 belles pommes de terre
- 3 carottes
- champignons (j'ai utilisé une poêlée de champignons forestiers surgelés)
- 1 oignon jaune
- 1 gousse d'ail
- 1 litre de bouillon de volaille

Préparation :

Dans un plat à gratin, déposer les cuisses de poulet. Saler légèrement, poivrer.
Enfourner à 210°C (Th.7) pendant 20 minutes.

Eplucher les pommes de terre et les couper en dés, éplucher les carottes et les couper en rondelles.
Les placer dans de l'eau froide dans une casserole, additionné d'un cube de bouillon de volaille.
Porter à ébullition et cuire à petit bouillon pendant environ 10 minutes (les légumes sont cuits mais encore un peu fermes).
Pendant ce temps, faire revenir les champignons dans une poêle chaude, le temps qu'ils décongèlent, avec l'oignon émincé et la gousse d'ail hachée.

Quand le poulet est mi-cuit (vous l'avez gardé à température ambiante une fois la première cuisson réalisée), verser l'ensemble des légumes autour et un peu par-dessus.
Sortir le Mont d'Or de sa boîte en bois, le couper en deux dans le sens de la hauteur, et déposer les deux moitiés sur le plat, côté croute vers le haut (vous pouvez aussi le couper en plusieurs morceaux si vous préférez répartir le fromage).

Enfourner de nouveau à 210°C pendant 20 à 25 minutes, afin de terminer la cuisson du poulet et jusqu'à ce que le fromage fonde et gratine.

Bon appétit !

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 08:52

Tout comme pour la courgette, ce sont les derniers jours de l'aubergine.
Profitons-en une dernière fois avec un mode de cuisson ultra rapide, découvert il y a peu, et qui donne un fondant incomparable à ce légume parfois spongieux ou caoutchouteux à la dégustation.

 

Aubergines farcies

Aubergines farcies

Ingrédients (pour 3 à 4 personnes) :

- 2 belles aubergines
- 200 g de bœuf haché
- 200 g de farce à tomates
- 1 petite boîte de concentré de tomates
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- une feuille de laurier
- 1 pincée de sucre
- sel et poivre
- gruyère râpé
- parmesan râpé
Facultatif : cannelle ou cumin

Préparation :

Laver et essuyer les aubergines, les piquer avec une fouchette une dizaine de fois chacune, de manière répartie. Les placer dans un plat allant au micro-onde, couvrir d'un film alimentaire adapté (en laissant quelques millimètres entre-ouverts) et faire cuire 10 minutes à puissance maximale.

Pendant ce temps, faire revenir deux minutes l'oignon émincé dans deux cuillères à soupe d'huile d'olive, sans coloration. Ajouter la boîte de concentré de tomates + trois fois sa contenance en eau, la gousse d'ail hachée, la pincée de sucre (pour diminuer l'acidité de la tomate), sel et poivre à votre convenance et la feuille de laurier. Remuez doucement pour lier la sauce et faire réduire durant 10 minutes à feu doux et à découvert.

Une fois les aubergines cuites, enlever le film alimentaire et laisser tiédir.

Ajouter la farce et le bœuf haché à la sauce tomate, bien mélanger et poursuivre la cuisson pendant 10 à 15 minutes de plus, en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps, couper les aubergines en deux, retirer leurs pédoncules, creuser les légumes à l'aide d'une cuillère, récupérer la chair, la couper finement et l'ajouter à la sauce tomate.

Une fois la cuisson de la sauce tomate à la viande achevée, garnir les aubergines, parsemer de gruyère râpé et de parmesan et passez quelques minutes sous le grill du four.
Servir avec un riz blanc ou semi-complet.

NB : pour apporter une note exotique à votre plat, vous pouvez parfumer la sauce tomate avec un peu de cannelle ou de cumin, selon les goûts.

NB2 : cette méthode de cuisson de l'aubergine peut se décliner à volonté pour tout type de recettes. Personnellement, je la déguste également toute seule, juste avec du sel, du poivre, un filet d'huile d'olive et quelques copeaux de parmesan. Un délicieux accompagnement prêt en un rien de temps !

Repost 0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 08:00

Une recette très relevée, proposée par Julie Andrieu dans ses carnets sur France 5.
Elle nous avait donné l'eau à la bouche en regardant l'émission, je n'ai pas pu m'empêcher de la tester rapidement. Un régal !
Je l'ai légèrement modifiée et adaptée en fonction de mes ingrédients et de mon mode de cuisson.

Et s'il reste de la sauce vierge, on la conserve pour un apéro et on y trempe du pain frais. Hmmmm...

Cabillaud au chorizo sauce vierge

Cabillaud au chorizo sauce vierge

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 4 morceaux de dos de cabillaud

- 16 tranches fines de chorizo doux

- 1/4 de bouquet des herbes suivantes: cerfeuil, ciboulette, estragon

- 20 cl d’huile d’olive

- 1 douzaine de pétales de tomates confites

- Le jus d’1/2 citron

- Poivre
 

Préparation :

Préparer la sauce vierge: couper les tomates en petits dés, ciseler les herbes, ajouter l’huile d’olive, le jus de citron, saler, poivrer, remuer et laisser reposer (si vous préparez cette sauce plusieurs heures à l’avance, placez-la au frais).

Garnir un plat à four de papier cuisson, placer 4 tranches de chorizon en escalier par personne (un tapis pour le cabillaud).
Placer chaque morceau de cabillaud sur son tapis de chorizo.
Saler, poivrer, ajoutez un trait d'huile d'olive et enfourner à 220°C pendant 10 minutes.

Sortir le plat du four, présenter chaque morceau dans les assiettes de service et arroser de sauce vierge . Servir sans attendre, avec un riz blanc par exemple.

Retrouver toutes mes recettes dans l'index alphabétique, ici: clic

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:00

Ce n'est pas vraiment un cassoulet, pas du tout un plat bourguignon, mais qu'importe.
L'essentiel est que ce soit bon, et je vous assure que ça l'est.

Le côté cassoulet, ce sont les haricots blancs cuisinés, et ici, agrémentés de légumes.
​Le côté bourguignon, c'est un saucisson à cuire bien de chez nous.

Le tout donne un plat particulièrement parfumé qui a plu à toute la famille !

Cassoulet... à la mode bourguignonne

Cassoulet à la mode bourguignonne

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 1 gros saucisson à cuire (ou 2 petits)
- 2 tranches de lard fumé coupé en lardons
- 250 g de haricots blancs secs
- 1 petit oignon
- 2 carottes
- 1 gousse d'ail
- 1 boite de 400 g de tomates pelées
- 1 cube de bouillon de bœuf bio
- 1 bouquet garni
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- un peu de chapelure
- poivre du moulin


Préparation :

Faire tremper les haricots blancs la veille (12 heures environ).

Faire cuire le saucisson pendant 20 minutes dans de l'eau bouillante (1 litre environ) additionnée du bouillon de bœuf et du bouquet garni. Egoutter le saucisson et conserver le bouillon.

Dans une cocotte, faire revenir sans coloration l'oignon émincé, les carottes coupées en rondelles et les lardons pendant 5 minutes.
Ajouter ensuite les haricots blancs égouttés, les tomates pelées coupées grossièrement au couteau, et l'ail haché.
Mouiller avec ½ litre de bouillon, poivrer, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 1 heure 30.

Au bout de ce temps, couper le saucisson en épaisses rondelles, les ajouter au plat et poursuivre la cuisson encore 30 minutes à couvert.

Verser le tout dans un plat en terre cuite, saupoudrer de chapelure à votre convenance, et faire dorer quelques minutes à four très chaud ou sous le grill.

NB : en préparant ce plat à l'avance, vous pourrez le faire réchauffer le jour j, c'est encore meilleur !
Dans ce cas, enfourner à 200°C pendant 30 minutes.


Toutes mes recettes sur l'index alphabétique ici: clic


 

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 16:08

Avec un temps frais et pluvieux comme en ce mardi 3 Novembre, rien de tel qu'un bon plat mijoté et réconfortant !
Cette recette, je l'avais mise de côté la semaine dernière, car elle était proposée dans le magazine Femina qui accompagne notre Journal de Saône-et-Loire hebdomadaire.
Il y avait 3 ou 4 recettes à base de bières, je les ai toutes notées et je compte bien les faire une par une car toutes alléchantes !
Voici la première : un jarret de porc caramélisé à la bière, dont la cuisson prolongée nous fait obtenir une viande ultra fondante.
Comme à mon habitude, j'ai modifié une ou deux choses (j'ai rajouté des légumes, j'ai remplacé la bière brune par de la blonde pour l'amertume dont je ne suis pas fan, j'ai mis un peu de maïzéna pour lier la sauce), mais globalement j'ai respecté la recette, elle me paraissait déjà très bonne telle qu'elle était.
Et ce fut le cas !

Jarret de porc caramélisé à la bière

Jarret de porc caramélisé à la bière blonde

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 2 beaux jarrets de porc (moi j'en n'ai pris qu'un, il était gros et pour 2 adultes et 2 enfants, ça suffisait amplement)
- 1 litre de bière blonde
- 1 oignon jaune
- 2 carottes
- 1 demi rutabaga (il était gros)
- 1 grosse cuillère à soupe de miel liquide
- 1 cuillère à café de graines de carvi
- 50 cl de fond de veau
- 5 cl d'huile d'olive
- sel et poivre
- facultatif : 1 cuillère à café de maïzéna

Préparation :

Eplucher et émincer l'oignon.
Eplucher les carottes et le rutabaga, couper les carottes en rondelles et le rutabaga en cubes.
Saisir sur feu vif les jarrets dans une cocotte avec l'huile d'olive 5 minutes de chaque côté.
Baisser le feu et ajouter les graines de carvi, les oignons et les légumes. Les laisser fondre 5 minutes en remuant de temps en temps.
Ajouter le miel, augmenter un peu le feu, enrober les jarrets et les laisser caraméliser légèrement.
Verser la bière, mettre à bouillir 2 minutes puis ajouter le fond de veau, le sel et le poivre.
Remettre à bouillir 2 minutes, puis baisser le feu, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 2 heures. Retourner les jarrets de temps en temps.
Sortir les jarrets, et réduisez la sauce si nécessair.
Si elle est trop liquide, la lier avec un peu de maïzéna : mélanger la cuillère de maïzéna avec 2 cuillère à soupe de bouillon tiède, puis verser dans la sauce bouillonnante et remuer vivement pour bien lier le tout.
Servir avec une purée de pommes de terre, un gratin dauphinois, ou encore des pâtes fraîches.


Toutes mes recettes sur l'index alphabétique ici: clic

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 07:56

Avec le boeuf bourguignon et les oeufs en meurette, une de mes recettes bourguignonnes préférées!!

Saucisson au Beaujolais

Saucisson au Beaujolais

Ingrédients (pour 6 personnes) :

 

- 2 saucissons à cuire (impossible d'en trouver quand j'habitais à Montpellier, c'est vraiment une spécialité bourguignonne!)
- 1 bouteille de Beaujolais
- 2 échalotes
- 25 cl de bouillon de volaille
- 2 cuillères à café de maïzena
- pommes de terre (2 à 3 par personnes, selon leur grosseur)

Piquer à 5 ou 6 endroits les saucissons à la fourchette.
Les mettre au fond d'un auto-cuiseur, et couvrir de Beaujolais (la bouteille entière).
Placer le panier vapeur par-dessus, avec les pommes de terre épluchées dedans (ne pas les faire cuire avec la peau, car une fois épluchées elles vont cuire à la vapeur du vin et en prendre la saveur).
Fermer hermétiquement l'auto-cuiseur, et mettre sur feu vif.
Compter 30 minutes de cuisson à partir du sifflement (en baissant un temps soit peu la puissance du feu, mais pas trop, il faut que ça continue de siffler).

Durant la cuisson, préparer le bouillon de volaille (maison ou non, selon le temps dont vous disposez).
Eplucher les échalotes, les émincer finement et les faire blondir à la poêle dans un filet d'huile d'olive. Réserver.
Diluer la maïzena dans un peu de bouillon refroidi.

Une fois les 30 minutes passées, retirer du feu et faire échapper la vapeur de l'auto-cuiseur.
L'ouvrir délicatement (attention, c'est chaud!).
Placer les saucissons (en ayant retiré au préalable la peau qui se détache très facilement) et les pommes de terre dans le plat de service, et les maintenir au chaud dans un four préchauffé à 120°C.

Récupérer le Beaujolais dans une casserole, y verser les échalotes et le bouillon, puis la maïzena diluée. Mettre sur feu vif et faire épaissir tout en remuant au fouet à main.
Saler légèrement (les saucissons sont déjà bien salés) et poivrer.
Verser dans un saucier et servir aussitôt votre plat bien chaud.


Toutes mes recettes classées par genre dans l'index des recettes, ici: clic

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 07:30

Plus notre séjour dans les Alpes approche, plus mes envies de plats montagnards augmentent...
Ma devise: ne pas résister à la tentation, c'est très mauvais pour la santé.

 

Gratin montagnard

Polenta et viande des grisons gratinées au Morbier
 

Ingrédients (pour 4 personnes):

- 250 g de polenta
- une quinzaine de tranches de viande des grisons (on peut la remplacer par du jambon cru)
- crème liquide (une briquette)
- 200 g de Morbier
- sel et poivre

 

Faire cuire la polenta comme indiqué sur le paquet. Puis l'étaler encore chaude sur une surface plane, sur 2 cm d'épaisseur environ. Laisser refroidir, elle va se figer.

Couper le morbier en tranches.
A l'aide d'un emporte-pièce en forme de carré ou de cercle, découper la polenta.

Au fond du plat (ou des plats si vous faites des parts individuelles), répartir la crème liquide.
Puis alterner en quinconce les tranches de polenta et les tranches de viande des grisons.
Saler un peu et poivrer généreusement.

Couvrir de tranches de Morbier, et faire gratiner 15 à 20 minutes à 200°C (+ quelques instants sous le grill si nécessaire).

Déguster avec une salade bien assaisonnée.

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 07:30

Instructions de base pour faire des oeufs en meurette qui soient bons et qui vous plaisent à vous!

1) s’inspirer de la recette d’un grand chef bourguignon, sinon c’est péché (surtout quand on n’est pas bourguignonne d’origine, on risque de se faire lyncher).
Ici, j’ai choisi l’idée originale de Bernard Loiseau, sur la belle idée de ma belle-sœur qui l’a elle-même essayée avec succès deux mois auparavant.

2) Y ajouter son grain de sel, sinon c’est copié.
Pour ma part, je rajoute 2 grosses louches de la sauce de mon bœuf bourguignon (toujours en garder au congélo, c’est obligatoire), des champignons, et un carré de chocolat noir.

Les oeufs en meurette

Les oeufs en meurette

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 8 œufs très frais
- 3 carottes
- 1 cuillère à soupe d'huile
- 50 cl de vin rouge
- 1 grosse échalote
- 2,5 cl de crème de Cassis (merci DD)
- 1 carré de chocolat noir
- 2 gros oignons
- 100 g de beurre
- 120 g de poitrine demi-sel
- Sel et poivre
- 200g de champignons de Paris
- 20 cl de vinaigre d'alcool
- et donc : 2 grosses louches de votre meilleure sauce de
bœuf bourguignon


Préparer une compotée d’oignons
Éplucher et émincer finement les oignons. Les faire cuire dans 50g de beurre pendant 20 à 25 min environ, jusqu'à ce qu'ils deviennent fondants (pas grillés). Egoutter dans une passoire et réserver.

Confectionner la sauce
Verser le vin dans une casserole, porter à ébullition. Quand il bout, retirer la casserole du feu et flamber le vin pour faire brûler l'alcool. Remettre la casserole sur le feu et laisser le vin réduire de moitié.
Pendant ce temps, hacher les échalotes, les ajouter à la réduction de vin, ajouter aussi la crème de cassis et laisser encore réduire de moitié (texture sirupeuse).
Peler et laver les carottes. Les faire cuire à l'eau salée (ou dans un bouillon de légumes pour plus de goût) pendant 30 min. Les égouttez et les mixer finement avec les deux louches de sauce du bouguignon.
Verser ce mélange dans le vin réduit. Ajouter le carré de chocolat noir, mélanger intimement le temps qu'il fonde et ajouter 50 g de beurre en fouettant. Saler et poivrer selon vos goûts, et réserver au chaud.

Laver et émincer les champignons, les faire suer 10 minutes à couvert dans une poêle, les égoutter une fois cuits et les ajouter à la sauce au vin.
Couper la poitrine demi-sel en lardons. Faites-les dorer 5 minutes à la poêle.

Faire cuire les oeufs pochés
Mettre à chauffer une casserole remplie de 2 litres d'eau non salée et avec le vinaigre.
Casser chaque œuf dans un petit bol puis verser délicatement et doucement au centre de la casserole d'eau vinaigrée pour que le blanc s’amasse autour du jaune (je n’ai pas été très forte sur ce coup-là la dernière fois que j’en ai fait, mais un super héros m’a sauvée… merci Philippe).
Réduire aussitôt le feu et maintenir le liquide frémissant. Laissez cuire 3 min.
Egoutter chaque œuf sur du papier absorbant, les ébarber s’ils ne sont pas réguliers, puis les réserver.

Dresser sur des assiettes creuses
Verser un peu de sauce au fond de chaque assiette (les assiettes seront préalablement chauffées), étalez au centre une couche de compotée d'oignons, déposer deux œufs pochés par-dessus.
Répartir de la sauce additionnée de champignons sur l’ensemble, ainsi que quelques lardons.
La sauce chaude réchauffera les œufs.
Servir aussitôt avec du pain de campagne toasté et frotté à l’ail.


+ du pain à volonté pour saucer, saucer, et re-saucer...




 

Les oeufs en meurette
Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 09:20

Je suis partie de mes recette fétiches, celles que je fais depuis des années et dont je ne me lasse pas : le filet mignon au maroilles et le filet mignon au brie de Meaux.
Toutefois, j’ai décidé de les mettre au goût du jour, car nouvellement bourguignonne, je ne pouvais décemment pas passer à côté.

L’époisses est un de mes fromages préférés (avec le Roquefort, le Délice de Bourgogne, le Saint-Nectaire, le Saint-Maure, le fromage fort, le Brie de Meaux, le Beaufort, le Mont d’Or, la tome de Savoie, ou de brebis, la cancoillotte, …… y-a-t’il un fromage que je n’aime pas?).

Afin d’agrémenter ma sauce, de lui donner plus de saveurs et une consistance plus légère, j’ai également modifié ma recette.
Plutôt que d’utiliser un peu de maïzena pour l’épaissir, j’ai mixé quelques légumes (comme pour la sauce de mon bourguignon) et j’ai obtenu une texture onctueuse et aérienne vraiment très agréable.
Résultat : banco! Et signé et approuvé par les amis qui l’ont dégusté avec nous.


 

Filet mignon à l'époisses

Filet mignon à l’époisses

Ingrédients (pour 6 personnes) :


- 2 beaux filets mignons de porc
- 1 oignon
- 4 carottes
- 15 cl de vin blanc
- 1 bouquet garni
- 1 poireau
- 1 grosse tête de brocolis
- 1 tête de chou romanesco
- 1/2 litre de bouillon de poule


La sauce à l’époisses:
- 1 oignon
- 1 échalote
- 1/2 poireau
- 300g d’époisses
- 20 cl de crème liquide
- poivre du moulin


Faire revenir les filets mignons dans un peu de matière grasse dans une cocotte à feu assez vif (noix de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive).
Quand ils sont dorés des 2 côtés (2 mn de chaque côté), ajouter l’oignon émincé, les carottes en rondelles et le poireau émincé. Saler légèrement, poivrer, et placer le bouquet garni.
Verser ensuite le vin et le bouillon. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant 10 mn en retournant les filets à mi-cuisson. Egoutter ensuite les filets, et les réserver à température ambiante.
Continuer la cuisson des légumes à couvert pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, cuire les fleurs de brocolis et de chou romanesco dans de l'eau bouillante salée pendant 8 minutes chrono. Egoutter et réserver au chaud.

Parallèlement, confectionnez la sauce.
Faire revenir 5 minutes l’oignon  et l’échalote dans un peu d’huile d’olive.
Ajouter le demi-poireau émincé et l’époisses coupé en petits cubes (je n’enlève pas la croûte du fromage). Mouiller avec 2 petites louches du bouillon du filet mignon, et ajouter la crème liquide.
Laisser réduire d’un tiers à découvert. Poivrer, mais ne pas saler.
Mixer la sauce très finement au blender, puis la replacer dans une petite casserole sur feu très doux (veiller à ce qu’elle ne déborde pas).

Replacer les filets mignons dans la cocotte, les faire de nouveau cuire 10 à 15 minutes à couvert et à feu doux, en les retournant à mi-cuisson (selon la grosseur des filets).

Une fois la cuisson terminée, couper les filets en rondelles (la viande devra être cuite à point, à peine rosée au centre) et les servir accompagnés des légumes égouttés (du bouillon), des brocolis et chou romanesco, et napper généreusement l’ensemble de sauce à l’époisses.

Pour apporter une note de féculents à mon plat, j’ai servi des bâtonnets de polenta revenus à la poêle dans un peu de beurre.

 

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 08:06

Une expression de mon papa : le meilleur du monde et des environs !
Prétentieux ce titre me direz-vous ?
Oui, et j’assume. Tout simplement parce que c’est le meilleur pour moi.
Et le goût de chacun ne se commande pas.

Le meilleur boeuf bourguignon

Pourquoi le meilleur ?
Parce qu’après avoir testé des dizaines de recettes et autres variantes, j’ai définitivement adopté celle-ci, et que l’on sauce le plat jusqu’à plus faim.
Je double d’ailleurs systématiquement la quantité de sauce, je la congèle et la réutilise de multiples façons : elle me sert, entre autre, de base pour mes œufs en meurette, ou encore nappez-en une belle assiette de macaronis ou de purée maison, et vous m’en direz des nouvelles !

Tout d’abord, mon premier secret : utiliser de la joue de bœuf.
Pas de gîte, paleron, basses côtes ou collier… je tombe toujours sur un morceau qui ne me plait pas, sec, gras ou gélatineux. Non, décidemment avec la joue je ne suis jamais déçue, au final elle se découpe à la cuillère et fond littéralement dans la bouche.

Mon deuxième secret : pas de farine.
Je lie ma sauce avec une partie des carottes de ma recette, que je mixe finement.
Le résultat est une sauce plus légère et très goûteuse.

Mon troisième et dernier secret, mais ce n’est finalement un secret pour personne : mijoter, mijoter, mijoter. Je prépare mon bœuf bourguignon la veille au matin, il mijote 5 à 8 heures, à tout petits bouillons. Et le jour j, rebelote 5 à 8 heures.
Au moment de passer à table, on obtient un confit de bœuf bourguignon.
A saucer sans modération avec un pain de campagne bien croustillant !

Mon bœuf bourguignon

Ingrédients (pour 8 à 10 personnes) :

- 2 kg de joues de bœuf
- 200 g de lardons (fumés ou non, selon votre goût, moi je prends des fumés)
- 20 carottes
- 50 g de beurre  et 3 cuillères à soupe d'huile
- 1 litre de vin de Bourgogne
- ¾ de litre de bouillon de poule - si vous le faites « maison », voici une succulente recette sur un de mes sites références:
Le sot l'y laisse -  autrement un bouillon de volaille bio conviendra aussi, je n’utilise pas de bouillon de bœuf, trop fort à mon goût
- 2 gros oignons
- 2 gousses d’ail
- 1 bouquet garni
- sel et poivre
- 400 g de champignons de Paris

La veille :

Faire cuire 12 carottes entières dans le bouillon de poule. Les égoutter en gardant le bouillon. Dans un blender, mixer très finement les carottes avec un demi-litre de bouillon. Réserver.
Couper les joues de bœuf en deux.
Faire chauffer le beurre et l’huile une grande cocotte en fonte, et les faire dorer quelques minutes de chaque côté. Les retirer.
Dans la même cocotte, faire revenir environ 5 minutes en remuant de temps en temps les 8 carottes restantes coupées en rondelles assez épaisses, les oignons émincés finement et les lardons.
Lorsque que les oignons sont translucides, remettre la viande dans la cocotte, verser le litre de vin, le demi litre de bouillon au carottes. Ajouter 2 gousses d’ail écrasées, 1 bouquet garni, du sel et du poivre (sans trop, il faudra goûter et ajuster après la première journée de mijotage).
Couvrir et laisser mijoter à minuscules bouillons pendant toute la journée (5 à 8 heures).
Ne pas remuer souvent, et le faire très délicatement pour ne pas que la viande se délite (une fois ou 2 suffisent).

Le jour j :

Remettre le bœuf bourguignon à mijoter au minimum 5 heures avant de passer à table.
Laisser mijoter 3 heures à couvert, toujours à minuscules bouillons, puis 2 heures à découvert, à petits bouillons, afin que la sauce prenne une texture plus onctueuse encore.
Ne pas mélanger plus de 2 ou 3 fois et très délicatement.
Une fois votre cuisson terminée, goûter et ajuster l’assaisonnement si besoin.
Couper le feu et réserver à température ambiante jusqu’au dîner.
Parallèlement, laver les champignons, les couper en 2 ou en 4, et les faire suer à couvert sans matière grasse pendant 10 minutes, en remuant souvent.
Au moment de l’apéritif, verser les champignons dans la cocotte, remuer doucement, et remettre à très faible bouillon jusqu’au moment de servir.

S’accompagne très bien de riz, de pommes de terre vapeur, sautées ou en purée, d’un gratin dauphinois (plus lourd) ou bien de tagliatelles.

Et bien entendu, ouvrir un grand vin de Bourgogne sera de circonstance.
(un Gevrey - Chambertin, un Chassagne - Montrachet ou encore un Pommard…)

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 09:13

Parfois, la tradition a du bon. Vendredi, c’est poisson !

Filets de julienne aux amandes et fondue de poireaux

Filets de julienne aux amandes et fondue de poireaux

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Pour la fondue de poireaux :

-2 beaux poireaux
- 1 échalote
- 1 petit oignon
- 25 g de beurre
- un petit verre de vin blanc (10 cl)
- 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 2 cuillères à soupe de jus de citron jaune
- sel et poivre

Pour les filets de julienne :

- 4 filets de Julienne
- 50 g d'amandes effilées
- 40 g de beurre
- 2 à 3 cuillère à soupe farine
- 10 cl de lait
- 1 demi-botte de persil haché au couteau
- le jus d’un demi citron jaune
- sel et poivre

Commencer par les poireaux.
Les laver soigneusement, puis les émincer en lanières assez fines.
Emincer finement l’échalote et l’oignon et les faire revenir dans le beurre à feu moyen (ne pas les faire dorer). Quand ils sont translucides, ajouter les poireaux et le vin blanc.
Couvrir, mettre le feu au minimum et faire cuire pendant 25 minutes environ, en remuant 3 ou 4 fois.
Ils ne doivent pas dorer.
A terme, ajouter le jus de citron, la moutarde et la crème, salez, poivrez et mélangez bien.
Réserver au chaud.

Tremper les filets de julienne dans un fond de lait puis les rouler dans la farine. Enlever l’excédent.
Faire chauffer le beurre dans une poêle.
Quand il devient noisette, baisser le feu et faire cuire les filets de julienne durant 6 minutes de chaque côté. 
Faire dorer les amandes effilées à sec quelques minutes dans une poêle.

Dans chaque assiette, et à l’aide d’un cercle si vous en possédez un, disposer une couche de fondue de poireaux, poser le filet de julienne par-dessus, une cuillère à café de jus de citron sur le poisson, des amandes effilées, et du persil haché au couteau.
Servir bien chaud et sans attendre, accompagné d’un riz basmati ou de quelques pommes de terre sautées.



 

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 08:11

Un plat complet à déguster bien chaud avec une salade verte et un Juliénas.

Gratin d'hiver (filets de dinde, potiron et pommes de terre)

Gratin d’hiver (filets de dinde, potiron et pommes de terre)

Ingrédients (pour 4 personnes) :

800 g de potiron
2 belles pommes de terre
300 g de filet de dinde
1 briquette de crème liquide
1 cube de bouillon de volaille bio
1 gousse d’ail
80 g de gruyère râpé

Emincer le filet de dinde en lamelles.
Eplucher et couper en petits cubes le potiron et les pommes de terre.
Répartir la dinde au fond d’un plat à gratin, les pommes de terre puis le potiron par-dessus.
Emincer finement la gousse d’ail, émietter le bouillon de volaille et parsemer le tout sur l’ensemble.
Recouvrir de gruyère râpé et verser la crème liquide par-dessus.
Enfourner pendant 1 heure à 180°C (th.6).

Piquer les pommes de terre au couteau, si elles sont encore un peu fermes, couvrir le plat d’aluminium et prolonger la cuisson pendant 15 minutes.



 

Repost 0
Published by Laurence B. - dans Plats
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 07:35

Voilà une petite recette détox pour "digérer" les fêtes!
A moduler selon le temps dont vous disposez et selon votre appétit... je m'explique plus bas*.

http://nsa30.casimages.com/img/2013/01/09/130109082955492865.jpg

 

Choux farci au saumon

Ingrédients (pour 4 personnes):

- 1 choux vert ou frisé (frisé pour moi)
- 1/2 botte de ciboulette
- 400g de saumon cru
- 150g de truite fumée
- 2 brins de thym
- 1 feuille de laurier
- 1 citron
- sel et poivre

2 préparations possibles:

1 - Si vous avez un cuit-vapeur:

Détachez 8 belles feuilles de chou. Lavez-les soigneusement. Ôtez les plus grosses côtes. Ciselez la ciboulette.

Coupez le saumon et le flétan fumé en fines tranches.

Faites bouillir de l'eau légèrement salée dans un faitout. Plongez-y les feuilles de chou pendant 3 à 4 minutes environ. Retirez-les avec une écumoire, égouttez-les et séchez-les.

Étalez 4 feuilles de chou + les 4 autres par-dessus en les faisant se chevaucher. Au centre, disposez des tranches de saumon et de flétan en les alternant. Poivrez et parsemez la ciboulette ciselée au fur et à mesure.

Rabattez de façon à former une sorte de paquet. Ficelez-le pour bien le maintenir.

Faites chauffer de l'eau dans un cuiseur vapeur avec le thym et le laurier. Déposez le chou farci sur la grille.

Cuisez 30 à 40 minutes (jusqu'à ce que la lame d'un couteau le traverse facilement).

Pendant ce temps, préparez une compotée de chou. Émincez le choux restant et cuisez-le à l'étouffée dans une cocotte avec un peu de fond de veau ou de volaille et d'eau (comptez au moins 30 minutes en remuant de temps en temps). Quand le chou farci est cuit, retirez-le avec précaution. Enlevez la ficelle.

Arrosez de jus de citron au moment de servir. Dressez-le sur un plat entouré de compotée de chou.


2 - Si vous n'avez pas de cuit-vapeur:

Disposez les 2 saumons comme expliqué ci-dessus sur une feuille de papier sulfurisé, formez des papillotes hermétiquement fermées et enfournez à 200°C pendant 15 minutes.

Faites cuire tout le choux en compotée et servez-le avec les papillotes, tout simplement.

* Pour ceux qui ne peuvent se passer de féculents, accompagnez d'une pomme de terre cuite en robe des champs agrémentée d'une noisette de beurre au dernier moment.

http://nsa30.casimages.com/img/2013/01/09/130109083457791330.jpg

Astuce: comme il me restait une belle quantité de compotée de choux, j'en ai fait une soupe.
J'ai fait cuire 5 carottes et 2 pommes de terre dans de l'eau bouillante, j'ai mixé le tout avec un peu d'eau de cuisson et le choux.
J'ai fait revenir quelques lardons fumés sans matière grasse dans une poêle anti-adhésive, et les ai ajouté à ma soupe.
Pour une recette plus diététique, ne pas mettre de lardons.

Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 08:20


Dimanche dernier, nous étions à Cassis et quand j'ai vu l'assiette de mes voisins remplis d'appétissants éperlans frits, j'ai amèrement regretté mon choix... même si mon mix de poisson était très bon aussi... je suis restée sur un goût de ... scroumpfff... j'aurais bien mangé des éperlans moi, avec cette petite sauce qui va bien!
Je n'ai pas tenu plus d'une semaine avant d'en faire à la maison!!

Voilà le genre de plats que j'adore déguster le midi sur une terrasse ensoleillée, accompagné d'un bon verre de vin blanc.
La vue sur la mer est un plus, mais on peut faire sans. En l'occurrence, chez moi la vue est sur les arbres.
On fait avec ce qu'on a, hein?


http://nsa30.casimages.com/img/2012/10/01/121001122530376713.jpg
Friture d'éperlans à la sauce gribiche

Ingrédients (pour 4 personnes)

Pour la friture:
- 600 g d'éperlans
- farine
- huile d'olive

Pour la sauce gribiche:
- 2 œufs
- 1 grosse cuillère à café de moutarde
- huile d'olive
- huile d'arachide
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillères à soupe rase de câpres
- 5 cornichons
- persil
- sel et poivre

Préparation:

Préparer la sauce: faire cuire un oeuf dur (10 minutes), puis le refroidir dans un bain d'eau glacée.
Pendant ce temps, faites une mayonnaise en mélangeant un jaune d’œuf (le blanc ne servira pas) avec la moutarde, du sel et du poivre, puis verser moitié/moitié de l'huile d'olive et de tournesol en filet en fouettant au fouet électrique jusqu'à obtenir une mayonnaise bien ferme.
Terminer de fouetter avec le jus de citron.

Écaler l’œuf dur, récupérer le jaune, l'écraser au pilon à purée pour obtenir des petits flocons.
Puis mixer finement le blanc d'oeuf avec les câpres, les cornichons et le persil. Verser le tout dans la mayonnaise et mélanger intimement.
Réserver au frais.

Préparer les éperlans:
Rincer les éperlans sous l'eau froide, les égoutter puis les fariner abondamment.
Passer les éperlans à la grande passoire inox ou au tamis pour enlever l'excédent de farine.
Plonger la moitié des éperlans dans l'huile de friture (moi j'utilise de l'huile d'olive) chauffée à 180°C pendant 4 à 5 minutes maxi.
Égoutter sur du papier absorbant et tenir au chaud à 100°C au four.
Faites la deuxième fournée, et servir aussitôt le tout avec la sauce gribiche.
Pas de fourchette, les éperlans se mangent comme les frites, avec les doigts, et trempés dans la sauce!


http://nsa30.casimages.com/img/2012/10/01/121001122701873310.jpg


Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 14:25

Voilà une recette que je n'avais pas cuisinée depuis environ 10 ans, et pourtant je l'adore.
Elle est pleine de saveurs, légèrement sucrée salée, mais sans trop (comparée aux tajines aux pruneaux).
Elle est également très facile à réaliser, ce qui n'est pas négligeable, alors disons que je l'avais tout simplement oubliée...
C'est parce-qu'une copine m'en a réclamée la recette récemment que je l'ai ressortie du fond de mes tiroirs.
Quelle bonne idée elle a eu!

http://nsa29.casimages.com/img/2012/09/28/120928043833202940.jpg

Tajine de poulet aux fruits secs


Ingrédients (pour 6 personnes):

- 6 cuisses de poulet
- 500g d'oignons
- 300g d'abricots secs (moelleux)
- 125g d'amandes mondées
- 50g de raisins secs (Smyrne)
- 2 citrons confits
- 1 mini dose de safran
- 1/2 càc de gingembre en poudre
- 1/2 càc de cumin en poudre
- 5 càs d'huile d'olive

- 60g de semoule par personne

Préparation:

Faire chauffer l'huile dans une grande cocotte, ajouter les oignons émincés, les tourner et faire fondre 5 minutes sans coloration.
Ajouter les cuisses de poulet, les épices, mélanger et cuire à feu vif pendant 5 minutes.
Saler, couvrir d'eau aux deux tiers des aliments, et laisser cuire 20 minutes à couvert et à feu doux.
Ajouter les fruits secs, mélanger et prolonger la cuisson comme précédemment pendant 15 minutes.
Ajouter les citrons confits coupés en lamelles et laisser cuire encore 15 minutes, sans couvercle.

Faire dorer les amandes dans une poêle anti-adhésive, les ajouter seulement au moment de servir, et accompagner le plat de semoule.

Le plat peut se faire à l'avance et se réchauffer à feu doux pendant 30 minutes si on le prépare l'après-midi pour le soir (sans le mettre au frais), mais pas plus de 30 minutes sinon le poulet serait bien trop cuit...


Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:00

Poursuivons aujourd'hui notre pique-nique chic avec un plat très parfumé: de fondantes papillotes d'agneau à la grecque!

Ce plat se prépare d'une seule façon, mais peut tout à fait se présenter différemment en fonction de votre inspiration.

Lorsque je sers ce plat en famille et à la bonne franquette, j'amène directement mon grand plat à gratin à table, où chacun peut se servir, se resservir et gratter les légumes grillés du fond.

Mais lorsque je désire mettre les petits plats dans les grands, servir à l'assiette ou encore emporter mon plat en pique-nique, je confectionne des papillotes que je réchauffe au dernier moment dans mon four. Effet garanti.

http://nsa29.casimages.com/img/2012/09/04/120904061354926742.jpg
http://nsa30.casimages.com/img/2012/09/04/120904061526488438.jpg

Papillotes d'agneau à la grecque

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes):

- 1,5 kg d'épaule d'agneau
- 2 belles courgettes
- 1 grosse aubergine
- 4 tomates
- 1 gros oignon jaune
- 3 belles gousses d'ail
- 200 g de feta
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à café de thym émietté
- 2 cuillères à soupe de miel liquide
- poivre du moulin

Préparation:

Prenez deux grands (très grands!) saladiers.
Dans le premier, mettez tous les légumes coupés en morceaux (3 à 4 cm de diamètre) avec l'oignon émincé et l'ail finement haché.
Dans le second, mettez l'agneau coupé en morceaux (comme pour un sauté).
Dans chaque saladier, versez à part égale la sauce soja, l'huile d'olive, le thym, le miel et quelques tours de poivre du moulin.

Mélanger intimement et laisser mariner 30 minutes à température ambiante (pas plus de 20°C pour la viande tout de même).

Dans un très grand plat à gratin, mettez la moitié des légumes au fond, la viande par-dessus disposée uniformément, la feta coupée en dés, puis le reste des légumes.
Si votre plat est rempli à ras bord, pas d'inquiétude, ça réduit beaucoup à a cuisson.

Fermer le dessus  du plat hermétiquement avec du papier aluminium et enfourner à 220°C pendant 2h.

Ce plat peut se préparer à l'avance et se réchauffer à 150°C pendant 30 minutes au dernier moment, directement dans le plat ou en papillotes, selon votre choix.

Au moment de servir, gratter bien les légumes du fond: ils sont caramélisés à souhait !


http://nsa30.casimages.com/img/2012/09/04/120904062043949804.jpg   http://nsa29.casimages.com/img/2012/09/04/120904062320661562.jpg

http://nsa30.casimages.com/img/2012/09/04/120904062517862769.jpg

Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:20

 
Cela doit faire 10 ans que je cuisine des lasagnes, et pas une fois je n'ai fait une recette identique à la précédente.

Un ingrédient en plus par ici, un ingrédient en moins par là... des astuces ça et là, piochées au fil des livres parcourus, des sites web explorés et des lasagnes dégustées à de bonnes adresses...

Aujourd'hui, même si je lui trouve encore quelques petits défauts à corriger, ma recette de lasagnes me semble proche de celle que j'aurais aimé mangé chez une nonna italienne, ou encore celle que j'ai dégusté un jour dans une véritable trattoria et qui m'a laissé un souvenir indélébile.

A ma dernière réalisation, le défaut que je leur ai trouvé, c'est d'avoir trop forcé sur la mozzarella.
J'adore pourtant le fromage, et j'ai parfois tendance à augmenter la dose conseillée.
Mais cette fois-ci, disons que je me suis un peu trop lâchée et que mes lasagnes ont quelque peu perdu en légèreté à la dégustation.
Et c'est bien contrariant quand on est une gourmande comme moi et qu'on aime bien se resservir.
Là, une seule portion m'a suffi ainsi qu'à mes convives - et ce n'est pas un mal en soi pour la ligne ;o) - même si je ne suis pas peu fière quand mes invités en redemandent après une première assiette bien servie.

En dehors de ça, elles étaient parfaites à mon goût, alors je vous livre ma recette ici dans sa version revue et corrigée (la mozza revue à la baisse donc!).
Cuisinez-la quand vous recevez du monde (10 à 16 personnes), rien n'est plus convivial qu'un bon plat de lasagnes fumantes sur une table entourée d'amis affamés.

 




http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/30/12043011394373844.jpg

Lasagne di Nonna


Ingrédients (pour 2 grands plats de 32 x 25 cm de 7cm de haut, soit 10 à 16 personnes)

Pour la sauce à la viande:

- 3 oignons jaunes émincés
- 4 gousses d'ail hachées
- 1 tranche épaisse de mortadelle (100g environ)

- 1 tranche épaisse de jambon cru (100g environ)
- 6 boîtes (400g x 6) de pulpe de tomates (la "polpa" italienne Mutti est excellente!)
- 1 grosse boîte de concentré de tomates (140g)
- 15 cl de bouillon de bœuf
- 10 cl de vin rouge
- 600 g de bœuf haché
- 400 g de veau haché

- 2 feuilles de laurier
- 2 cuillères à café bombées d'origan séché
- 10 cl d'huile d'olive
- 1 càf de sucre en poudre
- sel et poivre

Pour la garniture:

- 2 pots de ricotta (250g x 2) diluée dans 10 cl d'eau
- 5 boules de mozzarella
- 500g de parmesan râpé

Et des pâtes à lasagnes bien sûr!
Vous aurez besoin d'environ deux boites de 500g.




Préparation:

Dans une très grosse cocotte en fonte, faire chauffer l'huile d'olive puis faire revenir les oignons et l'ail 2 ou 3 minutes sans les faire dorer.
Rajouter le jambon et la mortadelle préalablement hachés. Laisser cuire encore 1 minute en remuant.

Verser la pulpe de tomates, puis le concentré de tomates dilué dans le bouillon de bœuf, le vin, le sucre et mélanger.
Ajouter le bœuf et le veau hachés, l'origan, le laurier, puis saler et poivrer.
Laisser mijoter pendant 2 heures à feu doux et à couvert, en remuant 2 ou 3 fois durant la cuisson.

Pendant ce temps, diluer la ricotta dans 10 cl d'eau afin d'obtenir une crème (de la consistance d'un fromage blanc battu) et couper la mozzarella en fines tranchettes.

Après 2 heures de cuisson, monter les lasagnes dans les deux plats:
- une fine couche de sauce à la viande
- des pâtes étalées bien à plat badigeonnées de crème à la ricotta
- une couche de sauce à la viande (l'étaler en fine couche, sinon vous serez en haut du plat avec à peine deux étages de pâtes)
- quelques tranchettes de mozzarella (pas trop, garder au moins 10 tranchettes pour le dessus de chaque plat)
- saupoudrer d'un peu de parmesan râpé

Renouveler cette opération jusqu'en haut des plats. Terminer par des pâtes badigeonnées de ricotta, et de mozzarella + parmesan râpé.

Enfourner à 180°C pendant 40 minutes environ.



S'il vous reste de la sauce à la viande, n'hésitez pas à la congeler dans des pots en verre.
Vous les ressortirez pour confectionner des spaghetti à la bolognese à l'improviste, par exemple.

Idem, s'il vous reste des lasagnes à la fin du repas - le bonus :o) - vous les congelez dans des barquettes en alu et les ressortez pour les dimanches soirs flemmards avec une salade verte!
(sans décongélation: 1h à 170°C).
Le bonheur !!

Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 12:52

Le moelleux de la purée maison, le fondant du confit de canard légèrement grillé et le croquant des noisettes.
Voilà un mélange de saveurs et de textures qui a été apprécié par nos invités.
Une recette particulièrement agréable en cette saison automnale.


http://nsa20.casimages.com/img/2010/10/08/101008022447355801.jpg

Parmentier de confit de canard aux noisettes torréfiées

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 cuisses de canard confites
- 2 oignons
- 2 échalotes
- 50 g de noisettes décortiquées
- une dizaine de pommes de terre
- 1 noix de beurre
- 2 cuillères à soupe de crème liquide
- lait
- une pincée de noix de muscade
- sel et poivre

Préparation
:

Sur une plaque de four, étalez vos noisettes et enfournez 5 minutes sous le grill pour les torréfier (ou 5 minutes à la poêle sans matière grasse). Une fois refroidies, concassez-les grossièrement au pilon. Réservez.

Epluchez les pommes de terre, et cuisez-les dans de l'eau salée (démarrage à froid).

Pendant ce temps,
enlever la peau des cuisses de canard, et effilochez finement la chair à la main (récupérez 2 cuillères à soupe de graisse).

Emincez finement les oignons et les échalottes.
Faites-les revenir dans une cocotte avec 1 à 2 cuillères à soupe de graisse de canard, à feu très doux durant 5 à 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien blonds.

Ajoutez la chair de canard, mettez à feu vif et faites griller en mélangeant vivement pendant 5 minutes, pas plus car la chair perdrait de son fondant. Versez les noisettes concassées dans la préparation, remuez doucement et réservez hors du feu.


Une fois cuites, réduisez les pommes de terre en purée.
Ajoutez une noix de beurre et "battez" la purée à la cuillère en bois pour l'assouplir.
Versez la crème liquide puis le lait en petits filets, en remuant à chaque fois pour vérifier la consistance de la purée.
Lorsqu'elle est moelleuse à souhait, salez et poivrez à votre convenance, et ajoutez une pincée de noix de muscade.


Dans un plat à gratin, étalez la moitié du hachis de canard. Mélangez la moitié qui reste avec le même volume de purée, et étalez cette deuxième couche sur la première. Finissez par une troisième couche de purée.
Striez à l'aide d'une fourchette.

Enfournez à 200°C (th 6/7) pendant 25 mn environ pour obtenir un joli gratiné.

Servez avec une salade (ici, une frisée).


http://nsa19.casimages.com/img/2010/10/08/101008025725103812.jpg

Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 15:45

Prêt en 30 minutes, ce plat peut tout à fait rentrer dans la catégorie "Les repas de tous les jours", comme suggéré par mon ami "DD", excepté pour ceux qui font attention à leur ligne... cette recette n'étant pas super light.
Mais par contre, pour les amateurs de fromage, quel régal !!

http://nsa10.casimages.com/img/2010/01/31/100131044238543161.jpg


Filet mignon au maroilles
 
Ingrédients (pour 3 personnes) :
1 filet mignon de porc
3 cl de porto blanc
- 1 oignon
25 cl de crème fraîche
130 g de maroilles
- sel et poivre

Préparation

Dans une cocotte, faites revenir le filet mignon dans une grosse noix de beurre et un peu d'huile de tournesol.
Quand il est bien doré de chaque côté, retirez-le et faites suer l'oignon émincé finement pendant 2 ou 3 minutes.

Versez le porto blanc et faites flamber. Couvrir et laisser cuire à feu doux 15 à 20 minutes.

Dans un bol, coupez le maroilles en petits morceaux. Ajoutez la crème et mélangez.

Une fois le filet mignon pratiquement cuit, ajoutez la crème et le maroilles. 
A découvert, laissez fondre le maroilles doucement en remuant régulièrement.

Lorsque la sauce est bien onctueuse, arrêter la cuisson et servez ce plat accompagné de pâtes fraîches ou de riz.
Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 12:35
Un entourage croquant et du poulet moelleux au centre: ces croquettes ont fait le régal de mon loulou de 3 ans.



Croquettes de poulet amandes, sésame et pavot bleu

Ingrédients (pour 4 personnes):

- 3 escalopes de poulet
- 2 œufs
- 2 cuillères à soupe de lait
- 3 cuillères à soupe de chapelure fine
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amandes
- 1 cuillère à soupe de graines de sésame
- 1 cuillère à café de graines de pavot bleu
- Sel et poivre


Préparation
:

Coupez chaque escalope de poulet en 8 à 10 morceaux environ et assez fins.
 
Dans un saladier, battez les œufs en omelette, rajoutez le lait, salez et poivrez un peu.
Mettez le poulet à tremper dans le saladier et remuez.
 
Dans une assiette creuse, mélangez ensemble la chapelure, la poudre d'amandes, les graines de sésame, le pavot bleu et un peu de sel et de poivre.
 
Faites chauffer sur feu assez vif dans une poêle une noix de beurre et un peu d'huile de tournesol.
Prenez un par un les morceaux de poulet trempés dans l'œuf puis posez-les recto-verso dans la poudre afin de les recouvrir uniformément.
 
Faites-les cuire 4 minutes sur chaque face à feu moyen, puis égouttez-les sur du papier absorbant.
A déguster bien chaud.
 
Personnellement, j'ai piqué mes croquettes de poulet sur des demi-pics à brochette, et les ai accompagnés d'une sauce moutarde mi-forte et sauce tomates maison (1 tiers/2 tiers) avec un peu de persil haché. 


 

Repost 0
Published by Laurence A. - dans Plats
commenter cet article

Articles Récents

  • Couronne briochée au pesto et au Coulommiers
    Une recette ultra simple, pas très longue à préparer (si vous achetez votre pâte à brioche chez votre boulanger) et qui en jette à l'apéro !J'ai nommé la couronne briochée au pesto et au Coulommiers. Couronne briochée au pesto et au Coulommiers Ingrédients:...
  • Gratin de poulet et légumes au Mont d'Or
    Cette fois, le froid commence bel et bien à s'installer. Je ne résiste donc pas plus longtemps à l'appel du fromage fondu ! C'est la première recette du genre de la saison, mais ça ne sera pas la dernière... Pour commencer en beauté, un joli Mont d'Or...
  • Aubergines farcies
    Tout comme pour la courgette, ce sont les derniers jours de l'aubergine. Profitons-en une dernière fois avec un mode de cuisson ultra rapide, découvert il y a peu, et qui donne un fondant incomparable à ce légume parfois spongieux ou caoutchouteux à la...
  • Pain à l'ail rapide
    Rien de plus convivial que les apéritifs dînatoires entre amis. Pour les amateurs d'ail, voici une recette qui devrait combler vos attentes ! Pain à l'ail Ingrédients : - 2 petites baguettes précuites - 150 g de beurre salé - 8 gousses d'ail - 1 bouquet...
  • Tian de courgettes et riz au parmesan
    Le soleil et des températures élevées pour l'arrière-saison me permettent de cuisiner les dernières courgettes avant d'entamer des recettes plus automnales. Profitons-en encore peu, avec un plat qui permet de faire manger des légumes aux enfants récalcitrants. Tian...
  • Gratin de légumes à la fourme d'Ambert
    Encore une recette de légumes de saison. Je ne m'en lasse pas en ce moment. Et toujours pour apporter une note gourmande: du fromage! Ici de la fourme d'Ambert. Juste délicieux!! Gratin de légumes à la fourme d'Ambert Ingrédients (pour 4 à 5 personnes):...
  • Salade de quinoa, lentilles, légumes et feta
    Une salade vitaminée pour un hiver en pleine forme, et parfaite pour la lunch box! Pour la vinaigrette, ne la mélangez pas à l'avance dans la salade. Chacun se servira en fonction de ses besoins ou de ses envies. Et surtout, adaptez-la selon vos goûts:...
  • Le meilleur crumble aux légumes et au chèvre
    Alors là, je ne saurais que trop vous recommander cette succulente recette. Le principe est tout bête - un crumble salé - mais il allie des saveurs exquises pour qui aime les légumes, le fromage, les aromates... Je me suis inspirée d'une recette basique...
  • Joyeux anniversaire Abracadabra!
    Abracadabra fête ses 10 ans! Bon anniversaire à mon petit blog, né en 2006, la même année que mon fiston adoré. C'était une belle année! Merci à tous ceux qui ont permis qu'il continue d'exister: les lecteurs fidèles qui viennent piocher des idées depuis...
  • Galettes de légumes
    Accompagné d'une salade verte (agrémentée de graines de courge) et d'un fruit, voilà un dîner complet et léger. Galettes de légumes Ingrédients (Pour 4 personnes) : - 1 oignon rouge - 1 pied de brocoli - 4 à 5 carottes - 4 œufs - 80 g de parmesan râpé...